plaide a manche femme

Ventes privées - Livraison Gratuite - JmksportShops ! Le comte avait absorbé sa quatrième tartelette, et se trouvait, en ce moment, près d’une table volante, occupé à soigner son malicieux kakatoès. Quand nous partirons d’ici, en quelques termes que nous soyons alors, j’emporterai à Londres, aussi certainement que j’irai moi-même, la détermination d’arracher au comte Fosco cet aveu que je n’ai pu obtenir de son complice. Encore une question, avant d’aller nous coucher. Mattie l’était avant l’accident : je n’ai jamais connu une plus douce nature. Quant à Zeena, elle a toujours été maniaque ; mais c’est étonnant comme elle supporte la mauvaise humeur de Mattie… Ce fut un vrai miracle, quand on pense combien elle était malade elle-même… Je l’ai dit tout de go, un jour, à notre pasteur, echarpe plaid femme qui en fut scandalisé. Ce ne fut pas de son plein gré qu’il me raconta tout ce que je vous apprends ici. Mais ce même hasard ne me plaça pas assez près d’elle pour que je pusse discerner clairement les traits de cette même femme. Quand elle reprit connaissance, je montai près d’elle et passai toute la nuit à son chevet. Pendant les quelques minutes que j’employai à le ramener, le grand air lui rendit sa connaissance, et, avec mon secours, il put gravir les degrés du quai.

J’y allais souvent après l’accident, dans les premières années de mon mariage ; mais au bout de quelque temps j’eus l’impression que mes visites les rendaient plus malheureux. Je restai silencieux, absorbé dans la vision que ces mots évoquaient. Dans ces moments-là, je crois bien que c’est lui qui souffre le plus… J’entendis en même temps la voix de Pesca, vibrante d’émotion, prononcer tout bas ces mots, dans son langage natal : – Je me souviens du nom, mais je ne connais pas l’homme… C’était un vieillard de joyeuse et familière humeur, bavard et parlant très-haut, lequel appréciait fort peu (je ne fus pas longtemps à le découvrir) l’endroit où il était forcé de vivre, et qui revendiquait avec bonheur la supériorité que lui donnait sur ses voisins certain voyage autrefois accompli dans la capitale. En effet, c’est bien pénible de les voir tous les trois ensemble dans cette maison…

Voici comment cette chance m’arriva. Je l’avais particulièrement remarqué, cette fois-là, et me sentais bien certain de ne pas me méprendre en constatant son identité. Quant aux explications en elles-mêmes, moi, – Fosco, – moi qui connais sir Percival, bien mieux que miss Halcombe ne le peut connaître, je vous affirme, sur mon honneur et ma parole, qu’il n’approchera pas de ce château, qu’il n’ouvrira aucune communication avec ce château, tant que sa femme y voudra vivre. Je n’ai jamais vu, de ma vie, plus de grâce et de bonnes façons qu’il ne venait d’en déployer sous mes yeux. Quoi qu’il en soit, sitôt qu’elle apprit l’accident, elle accourut auprès de Frome, qu’on avait installé au presbytère. Comme la nuit approchait, il demanda avec instance « que les charmantes lueurs du jour mourant fussent respectées », et qu’on n’apportât pas encore les lampes. Non pas qu’elle ait jamais cessé de se droguer ; même, elle a encore, des crises de temps en temps.

Pendant ce temps la vieille Mrs. Pendant une minute, et même davantage, nous en demeurâmes là, nous regardant l’un l’autre en silence. Je n’ai ce pendant pas regardé qu’ils fussent toujours exempts d’erreurs. Oui, ce n’est pas gai… Oui, sir Percival : M. Merriman de Londres. Je demandai à sir Percival si réellement il affirmait que miss Halcombe eût quitté Blackwater-Park. Miss Fairlie arriva du jardin ; nous échangeâmes les compliments d’usage. Je crois bien que le docteur et moi nous sommes les seuls à y être encore reçus… Nous étions de grandes amies, elle et moi. Je m’accroupis sur le toit, laissant la fumée et la flamme passer au-dessus de moi comme un torrent. Devant eux se dresse la sombre muraille du Caucase, au-dessus de laquelle resplendissent les neiges éternelles du Kasbek. L’été, quand il fait beau, on roule Mattie dans le parlour, ou bien devant la porte de la maison, et les choses vont un peu mieux…

Pour plus de détails sur plaid pull femme visitez notre page d’accueil.